Terre des Shinobi
Venez vite nous rejoindre! Créez votre personnage et son histoire.


Vous aimez les Multivers ? Rejoingnez nous ici http://gate-of-valor.forumactif.com/
 
PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Princess And Dragon 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



I am
Niv. : 66
Rang : Chuunin


Feuille de personnage
 :
595/800  (595/800)
 :
745/1175  (745/1175)
 :
2301/5450  (2301/5450)

MessageSujet: Princess And Dragon 2    Dim 20 Déc - 22:14

- Tu as besoin de ma puissance ?

- Oui

Une dragon, Une princesse, On ne pouvait que voir cela que dans les conte de fée pour enfant. Une princesse au sommet d'une tour, prisonnière, enchaîner et un dragon de flamme. Ça toujours été ça, avec le même déroulement et la même refrain. La Princesse enchaîner attendait son preux chevalier sur son destrier blanc, vêtu d'un bel habit de prince ou sinon armée d'une armure d'or, de platiner ou de fer brandissant un épée haut dans le ciel pour montrer son courage. Avec de long cheveux blond ou court, petit barde ou rasé de près ils étaient toujours aussi beau qu'un dieux grec vêtu de leurs robes blanches assis sur une nuage en train de manger des grappes de raisins. Mais là, c'était complètement différent. Un femme, les bras croisé, vêtu d'une robe noir, cheveux long rose-magenta, yeux rose , lèvre noir , style gothique , eyeliner noir et un dragon avec des pétales à guise de plume, le dragon Sylvestre faisait face à face. Akiza avait ses raisons elle voulait devenir la futur maîtresse de ce dragon que Ren lui avait fait accoupler pour elle et avait grandit bien vite que s'en était étrange. Elle n'espérait pas un preux chevalier, non non, car elle comptait bien dompter se dragon et en faire son allié. Pourquoi être prisonnière d'un dragon si majestueux et puissant alors qu'on peut essayer de le dompter et s'en faire un puissant allier ?

Son regard déterminer regardait le dragon droit dans ses yeux de reptile. Elle pouvait remarquer toute les petit détail de l'iris reptilien du dragon qui se trouvait de elle. Il n'était pas encore adulte et ne faisait que 3 mètre de haut, mais c'était suffisant il n'était qu'un adolescent comme la jeune princesse qui était seulement qu'une adolescente de bientôt 16 ans dans quelque mois. L'œil vert du reptile fixait l'œil violet à 1 tomeo d'Akiza comme s'il faisait un duel western, mais du regard. Celui qui broncherait le premier montrerait un signe de faiblesse et de sous-mission. Le reflet de chacun d'eux se retrouvait dans l'iris de l'un de l'autre. Après quelque brise d'airs dans les cheveux d'Akiza et entre la princesse et le dragon. Celui ci baissa sa tête direction la jeune femme, pas pour signe de sous-mission, mais pour émettre un message, ou plutôt lui expliquer comment cela allait se dérouler dans les prochaines heures.

- D'accord, mais avant je devrai tester tes capacités, car je ne veux pas être allié à un vaux rien! Tu pige ?

Le regard d'Akiza ne bronchait pas, elle était près à tout pour faire de cette bête mythique son allié. Elle n'a vécu que dans l'entraînement et avait vécu bien pire. Des épreuves elle pouvait en passer comme ça en claquant des doigts. Elle pouvait passer pour innocente et bête même maladroite, quand elle s'y mettait sérieusement, Akiza n'était pas la même quand il s'agissait de combat, entraînement, mission ou épreuve. Ses bras étant toujours croisé, ses cheveux volaient un peu dans tout les sens à cause des petites brise d'airs, ses jambes commençaient à s'engourdir à cause qu'elle restait immobile.
Elle n'attendait pas plus longtemps pour lui répondre sérieusement :

- Aller dit! N'épargne aucun détail...!


- D'accord, mais vient pas te plaindre après que c'est trop difficile. Dans les prochaines heures, je veux que tu me rapporte 6 fleur rouge écarlates, tu les reconnaîtra car elles s'enflammeront quand tu sera près d'elles. Mais aussi certaines d'entre eux seront piégé et t'explosera à la figure si que ne fait pas gaffe. Il aura 50 fleurs en tout dans toute la forêt... Tu as jusqu'à ce soir.

Jusqu'aux soir ? pour trouver 6 fleur et que 44 autre peuvent nous exploser en pleins visage! C'était extrême en effet. Akiza pouvait y laisser quelque cheveux. En plus dans toute la forêt de Konoha en plus qu'elle n'était pas petite. Elle leva le tête en plus de l'incliner vers la droite pour regarder un peu le ciel. Elle décroisa les bras en lâchant un bref soupir. Elle ne perdait donc pas une seul minute. Elle devait trouver ces fleurs. La princesse s'enfonça dans la forêt pour tenter de les trouver. Cela ne sera pas facile, car le reptile ailé avait même avouer que ces fleurs serait tous pareil. Non loin, Akiza vit la première fleur. Comment les différencier sans qu'elle lui explose en plein figue ? C'était justement cette partie qui était dangereux. Elle ne voulait pas prendre trop de risque. Elle fit apparaître un clone d'elle. elle était identique et cette dernière avait reçus les ordres et savait ce qu'elle avait à faire. Cela ne fut pas très long qu'elle sauta pour prendre cette fleur. Cette dernière commençait alors à clignoter et ensuite une jolie feu d'artifice en gros un bon petit boum dans le visage du clone. Akiza ferma un œil au flash de l'explosion.

Il était presque midi et Akiza avait trouver 7 fleurs, ce n'était pas facile car tout les 7 (la première est compté) Ont tous explosion à la figure des clones. Comme ils étaient pas chanceux, mais Akiza non plus. La forêt est danse et à part entraîner son cardios, elle ne trouvait pas de fleur. C'est comme chercher une aiguille dans la meule de foin. Même avec son sharingan elle ne pouvait pas mieux les repérer. Elle courait depuis (avec des pause) depuis environs deux heures. 7 fleurs en deux heures. Plus elle allaient en trouver plus ils se feront rare, c'est logique.
Après quelque minutes elle vit une fleur rouge flamboyante. Comme aux autres fleurs, Akiza fit apparaître un autre clone. Ce dernier avait reçu les même ordres que ses prédécesseurs. Le clone qui ressemblait à deux goutte d'eau à Akiza prit la fleur rouge. Cette dernière aussi clignotait comme si elle amorçait une bombe! Le clone et Akiza fixait la fleur et clignotait de plus en plus vite. C'était stressant pour elle comme pour le clone même s'il était utilisé comme sacrifice. Elle clignotait encore et encore du même rythme stressant, elle semblait même clignoter de plus en plus vite. Le clone d'Akiza avait même envie de le lancer tout haut pour échapper à l'explosion. Les pétales passaient de rouge à rouge écarlate encore et encore. La tentions montait après un instant, la fleur arrêta de clignoter laissant échapper de petite étoiles en continue. Le clone de la princesse Uchiha lâcha un profond soupire. Cette dernière lança la fleur à la véritable Uchiha, Elle la mit dans sa poche et continua son périple dans la forêt pour chercher les autres fleurs.

Une autre fleurs fit son apparition près d'un arbres entourer que quelque petite broussaille. Comme les autres cette neuvième fleurs étaient complètement identique. Les pétales rouge flamboyante avec une délicatement tige verte. Le clone qui avait survécu à la fleurs précédente prit cette même fleur. Cette fleur explosa à la figure du clone qui disparut. Akiza avalait difficilement sa salive ses pas semblait lourd comme si deux lourde et puissante enclume la clouait au sol. Comment allait-elle trouver ses fleur ? C'était tout de même 50 et 6 de bonne. Les autre était identique et éparpillé. La forêt était immense en plus qu'elle ne connaissait pas les environs. Elle serra la fleur contre sa poitrine, ses sourcils froncés et ses lèvres écarquillés. Elle décida de foncer tête baissé.

Les heures passèrent elle en avait seulement trouvée une autre...  Il était passé midi. Est-ce qu'elle pouvait finir à temps, rien n'est moins sûr. Ce n'était pas facile. Elle se disait même qu'elle commençait à tourner en rond ou qu'elle avait déjà passer là. Quoi que c'est la même affaire. Elle continuait à courir. Une fleur plus loin, la jeune princesse au cheveux rose sauta pour tenter de l'attraper, tant pis si elle explose à son visage. La fleur aux pétales écarlate clignotaient et ensuite non. C'était parfait il n'en restait que quelques unes. La course continuait. Une chance qu'Akiza avait énormément entraînée son endurance durant sa jeunesse. C'était incroyable la distance qu'elle pouvait parcourir sans être essoufflée voir en train de cracher ses poumons en toussant comme une pneumonie. Rien de cela que même, il paraît qu'elle a plus d'endurance que son père même. Toujours en train de courir à travers cette forêt presque inconnu. Tout les arbres se ressemblaient trouvait-elle. C'était normal, c'était une forêt, même si d'où elle venait il en avait, elle sortait pratiquement jamais. Ô coeur à flamme rose, un princesse Infernal. Elle avait bien peur. Ce serait vraiment la première fois qu'elle échouait et cela serait impardonnable pour celui qu'il l'avait entraîné. Si elle échouait dans sa tendre jeunesse si frêle, elle était privée de dîner. C'est ce qu'elle avait en tête, elle aussi. Coeur de flamme au coeur de glace, elle courait à travers la forêt et aux côté des arbres. Oui elle avait la détermination d'une guerrière. Une autre fleur écarlate, son pied le frôlait pour ne pas être blessée. La fleur clignota puis explosa plus lui. Elle était soulagée cela aurait pu mal se terminer. Il ne voulait pas être blessée. Il ne restait que 3 fleurs. En tous cas, elle pensait. Elle avait oubliée le nombre à trouver à cause de tout ce stress inutile.

Une fleur clignotants, ensuite à une explosion. Akiza qui était essoufflée. Il en restait plus beaucoup de fleurs. De plus, il devait être 16h et elle possédait 4 fleurs sur 6. Elle en avait trouvée seulement une en 2 heures les autres avait tous explosés. C'était nase, c'était vraiment le bouquet. Mathématiquement, c'était pratiquement impossible à trouver en si peux de temps. Devait-elle arrêter ? [...] Bien-sûr que non, Akiza ? Abandonner !? Jamais! Jamais vous n'aurez l'occasion de voir les mots « J'abandonne » sortir de sa bouche... Jamais, elle était là fille de son père, qui lui non plus abandonnait jamais. Que ce soit un ami, ou un inconnu, prêt à aider et à sauver. Jamais ils n'abandonneront. Qu'elle soit essoufflée à vomir ses tripes, elle allait toujours relever pour continuer. Justement, elle sentait la main de son paternel à son épaule. Même si elle l'avait connu que depuis peu. Elle recevait son indispensable courage. Donnant force pour continuer à courir pour trouver ces satanée fleurs. Toujours aussi rapide, elle avait reçu un boost d'adrénaline. Aussi rapidement que soudainement, son nom Majestic Infernal Mode s'activa. À plusieurs éclair de feu, elle se déplaçait à vitesse prodigieuse. Elle apparaîssait sur des branche pour voir une vue des environs. Elle était maligne cette princesse au cheveux roses.

Quelque heures, c'est le temps qui restait. Tout dépendait des prochaines décisions, des prochaines actes. De branche, elle scrutait les environs de ses iris magenta à la recherche de fleurs. Ce qui pouvait bien paraître bête, mais c'était un entraînement de rank B. Des fleurs de rank B. Elle jouait à cache-cache avec des plantes écarlate. Elle parcourait les environs de branche en branche, rapidement à l'éclair de flammes rose. Sa chevelure flamboyante qui ne faisait qu'un avec les flammes rosé. Sa main se posait sur la surface de la branche avant de sauter en bas. Sa vitesse était prodigieuse pour son grade et son jeune âge. Elle semblait se téléporter. Elle devait rattraper son temps perdue. Elle devait montrer de ce qu'elle était vraiment capable. Elle prit une fleur qui explosa, mais Akiza sorti de la fumée pratiquement sans dégât. Il prit un seconde fleur écarlate. De même. Ça ne donnait pas le feu rouge à la princesse pour s'arrêter. Le mot abandonné n'était pas dans son vocabulaire, ni dans on dictionnaire, No! ni dans ses habitudes. Que même son enfance militaire, elle avait dans son sang une lien indescriptible dictant de ne jamais abandonné. Jamais regarder en arrière, son destin était et restait toujours droit devant. Un pont de destination saisir la chance qui s'offrait à tour. Les miracle n'arrive qu'une seul fois... Saisie cette fleur ma belle princesse. Ce qu'elle fit, cette fleur qui clignotait comme une alarme d'incendie, puis s'arrêta. Elle en possédait maintenant 5. Il restait maintenant qu'une seule fleur. Comment allait-elle la trouver ? Rien de plus simple, elle allait faire ce qu'elle faisait de mieux : La vitesse. Par chance, Akiza pouvait aller encore un peu plus vite. Elle augmentait sa vitesse de 10% ce qui n'était pas énorme, mais c'était sa vitesse maximale. Elle avait atteint le paroxysme de son agilité. Maintenant pour le reste, il suffisait qu'elle y croit et air de la chance. La princesse flamboyante, au flamme rose majestueuse, (des étoile rouge s'échappait d'elle) Probablement des étincelles)) sautait à nouveau sur une branche. Par le même principe que pour la dernière fleur. Elle scrutait les environs pour la dernière étape , la dernière fleur.

De branche dans branche, encore et encore. Akiza parcourait la forêt. Le crépuscule allait bientôt arriver. Éclair de feu après éclair de feu, il avançait en ligne droite. Ses iris comme des détecteurs. Un fleur se trouvait devant elle. Akiza la ramassa. La fleur se mit lors à clignoter. De plus en plus vite, les pétales devenaient de rouge écarlate à rouge flamboyant. Akiza était sur place à regarder la fleur perplexe. Allait-elle lui exploser à la figure ? Sa poitrine se resserrait. La fleur clignotait encore, la tige entre ses doight incandescent. Quelque petite flammes discrète s'échappait de son pouce et son index. La fleur explosa ensuite à la figure d'Akiza. Elle ouvrit la bouche ensuite pour faire sortir la fumée noir de sa bouche. Ses cheveux paralysés à l'explosion avant que recommencer à brûler de façon majestueuse. La jeune princesse laissa tomber les reste de cette fleur, elle était maintenant bien énerver. Elle piétinait maintenant la tige pratiquement brûlé en râlant des bêtises. Elle était si furieuse. Après quelque instant, elle cherchait encore la fleur. Étant énervée, elle ne pouvait pas trouver cette fleur, car la plus part du temps, elle se laissait emporter et ne réfléchis pratiquement plus. Elle dut se calmer avant de continuer sa course contre la montre. Sa course contre le temps, un maître incontesté, une loi inébranlable de la vie. Sa ne pouvait pas s'arrêter trop longtemps, car elle devait réussir cette épreuve. Pas pour devenir plus forte, mais par principe, si elle échouait, elle se mentait à elle-même. Sa robe rose incandescent brillait de mille soleil dans la forêt. Il ne restait pas beaucoup de temps. De branche en branche, au battement de sa robe enflammé dans le vent, elle perçait. Les ombres furent repousser par cette éclat rose, cette illuminescence. Ses yeux se levaient regardant le crépuscule. Devait-elle avoir peur du noir ? Non! C'était le décompte final, la noirceur les ténèbres, la nuit que tout ce termine.

Ses yeux se reposait, elle scrutait devant elle. Akiza comptait environs 3 minutes, se n'était pas beaucoup, même très peu. Les ombres gagnait du terrain, que même sa jolie robe rose au éclat de soleil ne pouvait tout repousser. Sa volonté de réussir était proche d'une lance qui file tout droit. Un coup lancer, rien ne la retient. Un mur de fer ne l'arrêterait pas. Rien ne pourrais sans fondre un bon coup. Ses pas d'une détermination sans égal, Akiza avançait. D'un autre pas, elle courait maintenant, fuyant les ombres machiavéliques. Les branche donnait à des ombres des forme étrange tel que des mains, comme s'ils cherchaient une proie et c'était Akiza. Ils s'approchaient d'elle de leurs doigts crochus, ils craquaient tous. Ses iris regardaient en arrière d'elle, se qu'elle ne faisait jamais. Se n'était pas dans ses habitudes de regarder derrière elle quand elle était sérieuse. Sa chevelure brûlante brûla l'une des branche d'où elle avait passée il y avait quelque petite seconde. Elle courait contre les pendules d'une horloge, elle courait contre un train infernale, contre le temps. Un ennemi puissant. Quelque minutes, elle sauta aggripant la branche à l'aide de ses mains rose pour faire un salto avant. Tel était l'agilité d'Akiza Uchiha. Elle retomba sur une branche en regardant dans les environs. Les ombres la suivaient encore mince! Ce n'était que le début d'un crépuscule sombre. Sa robe repoussait les ombres, mais pas la temps. Plus loin il y avait enfin il fleur, il restait que 30 secondes! Akiza courait comme un déchaînée de branches en branches. Elle retomba au sol en utilisant son éclair de feu pour se déplacer plus vite. Son coeur battait à la chamade. Encore plus vite! Elle se saurait même à des dizaine de mètres de longueur. Il ne restait que 10 secondes. Akiza prit rapidement la fleur souhaitant aux cieux de que ce soit la bonne. Elle priait de tout coeur qu'elle n'explose pas! La fleur clignotait encore alors que la tension montait. Akiza n'aurait donc pas d'autre chance, c'était là ou jamais. Si la fleur explosait, c'était terminé et elle aurait échouée. La fleur clignotait encore, Akiza Ferma les yeux pour ne pas voir la résultat. Après un moment qui semblait une éternité, rien ne se passait. Un moment que elle même se demandait pourquoi c'était si long. C'était simple, la fleur n'avait pas explosée, Akiza avait réussi. Une bête sourire se dessinait sur son visage naïf. La princesse était heureuse, bien heureuse, elle sautillait de bonheur. Jusqu'au moment où sa robe disparu brûlé avec son mode. Akiza se couvrit en attente que se vêtement puisse se régénérer. Ses yeux descendirent vers ses seins nues. Elle mit ses mains devant eux pour ne pas les dévoiler. Mais aussi, son petit vagin nue respirant l'air libre. Akiza marchait totalement nue dans la forêt. Elle remarqua que ses seins étaient drôlement moue. Elle continuait sa petite marche jusqu'à lors, elle arriva vers la rivière

Après quelque instant et les vêtements de la princesse comme neuf. Il donna les fleurs au dragon sylvestre. Elle aurait besoin de beaucoup d'entraînement pour l'invoquer en combat, mais le pacte était finalement fait. Au coucher du soleil, ses iris rose fixaient une dernière fois celui du dragon avant de disparaître dans un écran de fumée. Akiza de son côté, toujours aussi belle qu'une princesse. Ses cheveux rose volaient au gré du vent dans la prairie. Elle souriait gracieusement au couché du soleil. Ses yeux étaient remplit d'eau.

Princesse and Dragon 2 : The Infernal Princess
End
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Narrateur Chef

I am
Niv. : 125
Rang : Juunin


Feuille de personnage
 :
1300/1300  (1300/1300)
 :
1300/1300  (1300/1300)
 :
0/20200  (0/20200)

MessageSujet: Re: Princess And Dragon 2    Dim 24 Avr - 22:44

Ce n'était pas mentionné, mais je le compte comme rang B
il y a 145 ligne donc.

145 x 8 = 1160XP

Qualité bonus : Comme avec celui de Âme Jamais je ne referai de mal : 1000XP

500XP pour un entrainement de Rang B

Un total de 2660XP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Princess And Dragon 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» How train your dragon
» PQ VS Kairo Shin: Le bras de la justice contre la jambe du dragon
» [Jeu Vidéo]Dragon Age Origin
» Avocats du Dragon
» Dragon vs Aigles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre des Shinobi :: Rôle Play :: Pays du feu :: Konoha :: Rivière-