Terre des Shinobi
Venez vite nous rejoindre! Créez votre personnage et son histoire.


Vous aimez les Multivers ? Rejoingnez nous ici http://gate-of-valor.forumactif.com/
 
PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 *L'éveil du Phénix Doré*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



avatar
I am
Niv. : 135
Rang : Kage


Feuille de personnage
 :
1550/1550  (1550/1550)
 :
3500/3500  (3500/3500)
 :
0/26250  (0/26250)

MessageSujet: *L'éveil du Phénix Doré*   Dim 21 Fév - 20:22

Plusieurs pensent que les flammes est une signe de destruction et de chaos absolu, mais aussi, avant la destruction, il y a la création! Les flammes aussi est un signe de création. Le Soleil donne la vie, fait font la glace en eau. Sans lumière, il n'y a que ténèbres. Sans lumière, sans espoir, il n'y a pas de raison de vivre. Les ténèbres sont néfaste, la lumière est sacré. Un ombre plane au dessus de Konoha. Je n'ai aucune confiance en se Kage qui ce tapis dans les ténèbres derrière sont bureau. Mes élèves... Désolé, mais je dois tout d'abord protéger Konoha... VOUS protéger de Konoha!

L'éveil du phénix sacré; Entraînement pour le mode ermite!


- Vous dites que si j'ouvre cette porte, je pourrais découvrir les secret au delà du Yoton ?

- Oui mon cher disciple, Derrière cette porte se trouve un antre mystique qui abrite un puissant pouvoir.

- Quel est ce pouvoir maître ?

- Je ne peux te le dire mon cher disciple, mais ce pouvoir pourra éclairer les ténèbres de Konoha.


- Le Sommet est dans 1 mois et demi ai-je le pouvoir de me rendre si fort pour cela...

- Tout dépend si ton coeur est enflammer ou pas, Yuki

- Alors, J'y vais! Peut importe ce qu'il y a derrière cette porte, Je ramènerai la lumière à Konoha, Je ramènerais Kriyus et Chidori (Hrp : Nom de code que pourtant Kurohana à l'époque)


Yukimichi avait terminer le Donjon avec son élève Dattero, il avait terminer son Examen avec ses nouveaux élèves, Inuko et Akiza. Tout les trois faisait maintenant parti de l'équipe 1. Dattero qui lui était plus solitaire/Emo s'entraînait seul. Akiza elle entraînait Inuko. Yukimichi ne doutait pas de la force de Dattero pour devenir plus fort, ni d'Akiza pour faire d'Inuko un Ninja exceptionnelle comme elle est déjà.  S'il voulait protéger son équipe, Yukimichi devait devenir aussi plus fort. Il devait, Apprendre au delà le Yoton, un pouvoir qui dépassait les limites du Chakra. Un pouvoir qui pourrait protéger un pays! Avec détermination, Yukimichi avançait vers la grande porte pour ouvrir cette derrière. Un grand bruit se faisait entendre, un grand grincement. Les portes étaient lourdes, mais de l'autre côté, le décor étaient magique, magnifique! Des cristaux rouge, jauge, orangé, rose, des rocher scintillant, mais il faisait toujours chaud. Il qui avait aussi des motifs dans les murs et le quartz rouge, jaune, orangé et rose influait dans les motifs. Quel spectacle! Yukimichi s'avançait vers un immense escalier en quartz qui passait du jaune au rouge ( orange au milieux hein? ) et qui retournait à jaune pour recommencer cette même effet. Marche par marche, À Chaque pas, un petit lueur jaillissait. Yukimichi savait maintenant pourquoi cette prote, cette endroit était scellé. Son maître le croyait finalement près. Andu c'était pas assez, il devait peut-être une autre épreuve caché derrière tout cela, mais Yukimichi ne le savait. Qu'est-ce que cela pouvait bien être ? Yukimichi était déterminer à le savoir. Il parvint finalement à arriver au sommet. Cela ressemblait bien à un trôner. Un trône de Quartz rouge. Le Juunin avançait encore de quelque pas. Soudainement alors que tout en avait pas l'air, le trône se déployait. Les appuie bras aussi, le dossier, le banc. Tout! Laissant place à une immense chose inconnu fait de quartz incandescent. La chaleur était palpable. Yukimichi était très curieux et stupéfait, vraiment. Un grand bruissement, un cri puissant, des flammes, des ailes de flammes. Le Juunin leva la tête voyant un phénix. C'était le même qu'il avait vécu. Pourtant, Dattero avait prit son œuf ? Alors qu'est-ce qui pouvait bien avoir dans cette oeuf de feu ? Il était orangé avec un centre rouge, on pouvait voir à travers de la coque cette chaleur infernale qui était dans cette oeuf. C'était peut-être pas le même ou sinon oui... Rah! Il ne savait plus, mais une chose était sûr. Le Phénix qui était devant lui était puissant.  Il le voyait se poser, ses puissantes ailes créaient des puissantes bourrasque. Yukimichi n'eut d'autre choix de bien se cramponner et mettre son bras devant son visage pour le protéger des débris. Le souffle était incroyablement puissant et cette oiseaux de feu maintenant posé redressa sa tête. Ce dernier pouvait parler. Sa voix puissante et lourd raisonnait dans cette immense pièce.

- Tu es secoué par si peu, Humain ?

- Kss.. Comment as-tu survécu ? N'étais-tu pas dans un oeuf ?

- Je ne suis pas si facile à vaincre, humain! mais si tu es ici, c'est que ces moines du feu ont reconnu ta valeur.

- Je suis né dans se temple, j'ai vécu et été entraîné ici. Mon cœur brûle! Peut importe l'épreuve, Je vaincrais! J'abandonnerai pas!

Le phénix Géant à la voix grave plissait ses yeux. Il devait voir la détermination de Yukimichi, qui lui, aussi regardait le phénix énorme dans les yeux d'un regard déterminer. Il ne sentait pas la chaleur et n'était même pas intimidé, il était près à vaincre, quitte à aussi vaincre cet oiseaux de feu géant. Il serrait les poings très fort, on pouvait presque entendre ses jointures craquer, sa respiration était plus grande, mais n'avait pas peur, mais quelque peut stresser.

Mais Repoussés par si peu ? Cet oiseau est gigantesque! Une tel insulte de supériorité alors qu'il y avait une différence de taille majeure! Yukimichi regardait encore l'oiseau de feu; le phénix. Mais avec cette bourrasque, Yukimichi n'avait d'autre fois de se tenir en équilibre en posant son pied derrière lui. Il grimaça, après cette tempête de chaleur, car oui la bourrasque eut une teint rouge qui designait la chaleur. Ses cheveux étant un peu décoiffé, mais ce n'était qu'un détail. Elle se redressait pour redevenir droit. Il remarqua que les couleurs défaillait au sol, en dessin de vagues et non en grosse tâche (Comme les visions infrarouges) passant du Jaune au Rouge. Comme si la bourrasque avait aussi atteint le Quartz même. Une goutte de sueur glissait du front de Yukimichi. C'était l'une des rares fois où il suait à même la chaleur. On pouvait entendre des sons de lave, des bulles qui éclataient en background. Il prit son courage à deux mains et répondit à l'oiseau de feu.


- Il m'a dit que j'était prêt à relever cette épreuve. Quel qu'elle soit!

- Bien... Alors, voyons voir.


L'oiseau créa une autre bourrasque que Yukimichi n'eut encore le choix de se remettre les bras devant son visage, un pas en arrière pour ne pas tomber. Il poussa un puissant cri en plus, Yukimichi tomba au sol dût à la puissance de ce cri. Il se disait plein de truc dans sa tête comme « Maître, Vous ne voulez pas que j'affronte ce monstre seul j'espère...» Ses iris était plus petit, vide il était terrorisé. Ce qui est rare pour Yukimichi. Il surveillait l'envol du Phénix géant. Il repoussait se puissant cri. Yukimichi eut l'impression d'être presser contre le sol même. Les cris, les bourrasques avaient aussi une teinte rouge. C'était chaud à un tel point qu'il commençait à avoir des brûlures. Ses iris se rétracterèrent encore devenant vide à nouveau. Il voyait cela sous ses yeux, des marques de brûlures. Ce qu'il n'avait jamais!

Il se releva l'aide de ses mains.
L'oiseau ce posa à côté de lui. Sa taille dépassait largement le Juunin et cheveux rouge foncé.
Le bec de l'oiseau de feu pointait une direction en particulier. Yukimichi se tournait là où la bête de feu pointait  Il pointait un étant de magma, aussi gros qu'un lac. La lave de couleur rouge, orange et même jaune. Il y avait des trace noir visqueuse. Les rochers était de couleur jaune. Yukimichi était déjà fatigué, son corps était lourd. Juste à voir ce lieux. Des cristaux ornait tout de même de lac de magma. Des bulles éclataient. Il faisait extrêmement chaud, Cela semblait, très chaud. L'oiseau tournait son attention vers Yukimichi, qui lui aussi tournait son attention a celui ci. Avec sa même lourde voix, le Phénix lui dit :


- Tu voix ce magma ? Je veux que tu marche dessus. Comme tu le fais sur l'eau.

- Quoi!?

- Tu es sourd ? J'ai dis, marche dessus! Comme quand tu marche sur l'eau; le principe reste le même.

Yukimichi se tourna vers l'étang de magma. Il était septique, mais avait-il le choix ? Il devait faire confiance à son maître, et surtout à lui même. D'où son nindo; s'il ne le faisait pas, il se mentait à lui même. De la lave... Yukimichi prit une grande respiration, mais s'étouffit par la suite. Il ne pouvait pas respirer convenablement. Il s'avançait vers le bord. Il mit du Chakra dans ses pieds. Avait-il le choix aussi ? Non! Sil ne le faisait pas, il avait des chances de mourir. Son pied imprégné de chakra se levait pour se déposer sur la lave. L'oiseau lui dit
: « Mais sans le chakra! » Yukimichi se retourna rapidement en disant « Hein? Alors comment !?»

- Je voulais voir ta détermination, Humain. Personne ne peut marcher sur de la lave avec du Chakra... Il brûlerait immédiatement. Du moins, ce n'est pas impossible.

- L'eau n'est pas comme la lave. Elle est l'essence de la vie même. Calme et pure, L'eau est en quelque sorte la source de la création, mais quand elle se déchaîne, elle est une source de destruction et peut faire plusieurs victime. Contrairement, la lave elle. Elle est comme un l'essence de la colère et de la mort. La destruction. Mais si tu sais la contrôler, alors, elle devient aussi un symbole de création, comme le soleil. Et c'est à ce moment que le Senjutsu prend son rôle.  La lave fait parti de la nature tout comme l'eau. Elle détruit et revigore grâce à ses cendres. Comme un phénix.

Yukimichi avait écouté attentivement les dires du Phénix. Celui-ci lui fit signe de le suivre. Yukimichi accepta et certes, il le suivait dans sa marche. Il devait remonter l'escaliers des quartz rouge qui changeait de couleur. Rendu au sommet, Yukimichi ne pouvait pas le croire! Cet oiseau de malheurs lui avait fait monter, redescendre et remonter tout un escalier juste pour lui dire : " Je voulais voir ta détermination et ah oui! il voulait peut-être le voir fondre dans l'étang de lave qui était peut-être aussi gros que la moitié de Konoha ET aussi profond que le Donjon qu'il avait fait avec son jeune disciple il y a quelque semaine. Il s'avançait derrière le phénix. Il était curieux que les serres de l'oiseau ne fendait pas le plancher fait de minéraux. Il était intacte. Un peu plus loin, l'oiseau c'était arrêter et pointait quelque chose avec son bec. Yukimichi était curieux alors il décida d'avancer un peu pour aller voir. Plus il approchait plus il voyait que cela ressemblait étrangement à une fontaine. Rendu près de l'oiseau et face à cette fontaine, il voyait de la lave, mais cette lave avait l'air différente que l'autre de l'étang - ou plutôt du magma, car elle est sous terre et sous terre, son maître lui ta-pochait la tête (pas trop fort) avec sa canne, à chaque fois qu'il disait lave au lieux de magma quand cette dernière était sous la terre. Il était nostalgique juste à penser à cela. Même si cette lave était anormal, il voulait en savoir plus. Il se tourna vers le Phénix qui lui lui dit : « Cette fontaine de lave, elle est très spécial, il n'y a qu'ici que tu peut trouver une tel source de lave dans cette région. Sinon tu devra aller parcourir des miles à pied pour en trouver. C'est ici que tout commence, c'est ici que commence ton entraînement au Senjutsu.»

- Le Senjutsu...

- Oui, un pouvoir grand, mais qui a une grande faiblesse.

- Et c'est ?

- Ce n'est pas tout le monde qui peut obtenir le Senjutsu. De plus si tu échoue... Tu sera changé en Quartz!

- Hein! En Quartz!

*Vue d'ensemble* « Plein de moines pensais avoir le pouvoir de venir jusqu'ici pour obtenir le pouvoir de Senjutsu. Mais la plus part ont tous échoués et furent transformer en Quartz pour l'éternité. Souvent ils se pensaient "l'élu" mais eurent une fin tragique» Yukimichi était maintenant très nerveux et voyait les centaines et centaines cristaux de quartz. Alors c'était cela ? Yukimichi s'avait maintenant pourquoi la porte était scellé à double tour. Ce lieux est dangereux si la personne n'était pas préparer. Yukimichi avait beau être déterminer, il ne pouvait tout de même pas prendre la décision à la légère, sinon il risquerait de tout perdre, ses collègues, ses élèves, son disciple, Konoha! (Il avait la tête basse suite à cette nouvelle), mais quand il pensait à ce Kage de malheurs, ce Uchiha qui se tapissait dans l'ombre derrière son bureau. Il ne pouvait pas s'empêcher de ce dire qu'il devait tout faire pour devenir plus fort et prendre sa place. Il voyait Sushitame, son ombre grandissante à Konoha. Ses dents grinçaient. Yukimichi se retourna la tête basse voyant l'étang de magma, ce magma avait l'air moins épais et visqueux, il avait même une couleur moins intense dans la fontaine et quand elle en sortait. Il leva sa main qui elle, se dirigeait vers la petite fontaine. Il sentait un pouvoir en émaner et il voulait tester voir - l'obtenir. Tranquillement non-chalant, sa main approchait de l’étendu de magma dans le fond de la fontaine. Il mit dans main dans cette petite marre de magma, elle était tiède. Était-ce vraiment de la lave ? Tout à coup, Yukimichi se sentait tout drôle et commençait à se cristallisé! Il se transformait en minéraux! Ses iris devinrent petits et paniqués Le cristal montait et montait Encore et encore. Le bras de Yukimichi était complètement rendu en Quartz. Il montait maintenant jusqu'au cou. Yukimichi leva la tête voyant les cristaux se former. Puis... Tout était noir.


               
  First Day


- Aïe! Qu'est ce qui vous a pris de me frapper avec le bâton ?

- Tu préfères être transformé en cristal ?

- Mouai...

- Écoute, Humain. C'est normal, la premier étape était de faire cela, mais pas en jettant ta main dedans. Un seul doigt aurais suffit. Tu dois le faire jusqu'à temps que ton corps ce familiarise avec cette lave de Senjutsu. Cela pourrais aller même à prendre une semaine.


Yukimichi avait reçu un puissant coup derrière le dos. Ce bâton avait le pouvoir de dissiper le Senjutsu. Yukimichi, s'il aurait su qu'il risquait finir paraplégique. Il n'aurait pas mit sa main entière dans le bassin. Ses iris alla vers l'énorme oiseau de feu. Il avait un long bâton brun que ressemblait à une banal branche qu'on pouvait trouver dans la forêt. Mais cette même " branche" avait détruit tout le cristal en un seul coup. Yukimichi était curieux de ces nouvelles découvertes qu'il faisait aujourd'hui. Ce monde était plus mystiques qu'il ne le pensait. Il serrait les poings. Il devait réussir! Mais comment ?
Son bras alla jusqu'au bassin. Mais un seul doigt, il s'en rappelait, comme quoi, il serait massacrer à coup de bâton. Le doigt, son index, trempait dans la marre de lave, tiède et agréable. Son doigt se cristallisa encore une fois, ainsi que sa main, son avant bras! La cristallisation était plus lente, mais tout de même, il gagnait une vitesse effrénée.

Yukimichi reçu un autre coup et dit « Aïe» à la fois. Un autre coup derrière son dos. Déjà après de 30min à faire cela, il avait environs 5 ecchymoses sur son dos. Si au moins il pouvait frapper moins fort, l'une des premières penser qui lui traversait l'esprit. Mais il n'avait pas le choix, sinon il serait transformé en Quartz, le seul motif amusante était qu'il pouvait sûrement décider la couleur du cristaux. Quand il mettait la main dans le bassin, le cristaux était rose-Orangé. Les autre cristaux était seulement rose voir - rouge. Il recommençait sans relâche. Le bout de son doigt. Plus, le cristal mettait de moins en moins vite, mais montait toujours. Il reçu un autre coup « Aïe, merde. » Le résumé de sa journée étant qu'il avait reçu plusieurs dizaines de coups, soit au dos, soit aux épaules.

- Concentre toi. Il y a pas des presse, Humain.

Après quelque heures, Yukimichi pouvait entrain son doigt au complet, mais un peu plus et sa main commençait à se cristalliser. Plus lentement que les autre fois, mais il recevait tout de même un coup pour dissiper l'énergie naturelle. Un autre ecchymoses de plus. Yukimichi aurait des courbatures le lendemain, ça c'est sûr. Les heures passèrent, Il devait être environs 22h. Yukimichi étant toujours au même points. Le phénix lui dit d'arrêter, c'était tout pour aujourd'hui. Yukimichi ne se hâtait pas à la tâche, ce fut une rude journée éprouvante, et même avec sa grande détermination, Yukimichi ne pouvait s'empêcher de rêver d'aller se coucher. Se dernier se demandait tout de même où aller se coucher.



Second Day


S'il y avait au moins un rayon de soleil dans ma vie. J'aurais une raison de devenir plus fort. Konoha est ma famille, je serai leurs Soleil, mais d'où cette lumière, il me faut cette source.

-Yukimichi Yammi




C'était le deuxième d'où. Yukimichi avait peine à se lever. Courbatures, ecchymoses. Son torse musclé était tâcher de petit cercles bleu - Voir violet. Il avait dû mal à ramasser son chandail ainsi que son gilet de Juunin. Son dos l'élaçeait terriblement. Avec ses mains au bas du dos, Yukimichi étirait son torse - Ses abdominaux. Malgré que musclé, il n'était pas immunisé au petit choc qui lui envoyait son dos. L'ex Anbu laissait donc tomber son chandail au sol. Il se dirigeait maintenant vers la sortie. Effectivement, il y avait une caverne dans cet antre. Une caverne peu emménagé, mais tout de même... C'était mieux que dormir raz le sol et aussi, qui voudrait se rapper trois heures de lectures après une éprouvante journée à se faire tapper le dos à coup de bâton magique qui dissipe le Senjutsu ? Pas Yukimichi en tous cas. Après avoir dépassé l'entrée/sortie de la caverne, pied nue, Yukimichi rejoignait le phénix qui lui aussi l'attendait de pied ferme. Le second jour pouvait finalement commencer! Yukimichi s'avait donné comme but de finir cette étape après une semaine.

« C'est la seconde journée de ton entrainement, Humain.»
Cet oiseau avait vraiment une voix puissante, même très tôt de matin. Il était 6h du matin. 7h de sommeil pour le Juunin, environ. Se dernier qui était maintenant positionné près du Phénix. Il hocha la tête pour répondre que oui il était près.

Il avait du mal à bouger les muscles de ses épaules. Il tentait de faire venir sa main dans le bassin de lave. Cette lave spéciale. Il trempa le bout de ses doigts. Rien ne se passait.  Il alla plus en profondeur, rien ne se passait. Encore un peux plus, de même. Rendu que son index était complètement immergé, il avait  passé 5 seconde de plus que les autres tentatives, soit 20 secondes au total. Tout allait bien jusqu'au moment il mit son pouce dans le bassin. Sa main commençait alors à se cristalliser de nouveaux. On pouvait les craquements que faisait le cristal à sa formation, comme de la glace quand il faisait un froid encore plus extrême. Le cristal cédait au coup de bâton qu''avait le phénix dans sa gueule. Yukimichi grimaçant de douleur. Une ecchymoses de plus sur son corps. Il devait retenter l'expérience. Mais le processus fut le même dès l'arriver de son pouce dans le bassin. Ses doigts ainsi que sa main se mit à se cristallisé. Encore une fois, une coup de bâton qui ne faisait pas exception à la règle. Cette fois c'était à la tête. Fallait croire qu,il n'avais plus de place pour une autre ecchymose sur son dos et ses épaules. Yukimichi mit sa main sur dans tête par douleur. Quelque grain de cristaux et de poussière tombait comme une pluie étoilé. Les grains (et de poussière)tombaient tous aux sol un à un et disparaissaient mine de rien. Le Juunin pouvait déjà sentir la bosse de former sur sa tête. Quel douleur, de quoi avoir une commotion cérébrale. Il se redressa toujours en aillant sa main sur sa tête. Frotti-frotta, Yukimichi rebaissait maintenant son bras au côté de son corps. Le phénix faisait encore signe de tête pour dire à Yukimichi de continuer. Il avait certes mal à la tête, mais il ne pouvait pas arrêter pour si peu, mais quand il y repensais, s'il commence à frapper sa tête, le Phénix va commencer à rendre son crâne en bouilli. Sa main, de nouveaux se dirigeait vers le bassin pour s'y baigner. Rendu à son pouce, un sourire envahit alors son visage. Un sourire satisfait fait. Cela faisait des heures qu'il baignait et recevait des coups. Avec de la chance, Yukimichi allait peut-être parvenu à garder sa main au complet pendant une minute d'ici la fin de la journée. Les heures passèrent, C'était l'heure du dîner. Le phénix lui disait qu'il n'avait que cela comme goûter et rien d'autre. C'est vrai que ce n'était pas le gros luxe, mais c'était tout ou rien, mais quand il pensait à devoir manger des asticots, l'idée lui soulevait le coeur. Mais quand il vit "l'assiette" Il voulait tout à coup manger des asticots, il paraissait que ce n'était pas mauvais pour le système, mais quand il s'agit de cristaux, l'idée des asticots tenait toujours.

Yukimichi était maintenant assit au sol en indien. Il fixait l'étrange assiette. Des minéraux trônait dedans. Il prit l'un d'eux. Il avait la roche qui brillait quelque peut. Pouvait-il vraiment manger cela ? Le phénix le regarder comme pour dire : Aller, Mange! Il n'avait pas le choix, comme s'il voulait gaspiller de la précieuses nourriture. Bien sûr, fallait le dire vite : Précieuse nourriture, dans les deux sens.


Il prit l'un des morceaux de cristaux. Littéralement, il devait rassembler son courage pour mettre autant de volonté dans cette bouché. Il prit une bouché, même s'il était sur que les rochers ne serai pas bien bon pour son système digestif. C'était réellement dur que même, il passait savoir briser une dent. Il prit une seconde bouché et encore. Après une heure il avait fini. Yukimichi voyait que le phénix semblait être plein et combler. Alors que Yukimichi... C'est pas qu'il ne l'aimait pas, mais il devait retourner à l'entraînement. Il se dirigeait à nouveau vers le bassin de cette lave un peu plus étrange. Un trempait ses doigt ainsi que sa main, 1,2,3, 10,11,12. Il l'enfonçait encore un pas plus ce dernier se prendre dans sa prison de cristaux.
«Aïe! Merde!»


Sixth Day




Si je n'aurais pas autant de pierres dans mon estomac, je le polirai, le taillerais et je vous l'offirais en guise de cadeaux. Un diamant pour vos yeux, un éclat de Quartz pour votre âme. Un abri pour Konoha.

Yukimichi se laissait porter dans ce courrant inexistant du bassin. Il était maintenant en mesure d'y plonger sans se transformer, son corps était maintenant adapté. Il avait plus d'ecchymoses que jamais et de courbatures. Ses cheveux rouge pourpre sous cette lave, dansait comme à gré le vent. Elle jamais si légère et son visqueuse. Les cheveux d'un Shinobi normal brûleraient jusqu'à la racine et se retrouverais chauve à jamais, mais pas Yukimichi. Son maître lui même pensait que c'était comme le poil que Yonbi, comme les plumes de Yonbi.
Il regardait le plafond pensif, c'était maintenant cela son épreuve. Rester là à rien faire, penser et respirer à regarder le plafond rempli de minéraux et de cristaux - du Quartz. La couleur différait, chacun avait le nom : Mauve - Amethyste, Bleu turquoise - Topaze, Jaune - Citrine... Yukimichi avait aussi quelques ambres. Ces derniers étant comme des fossiles pour insecte. Il flottait sur le dos, torse nue, se laissant porté pas le courant inexistant mentionné plus haut. Il se disait aussi que s'il devait faire cela pendant quelque jour, à la fin de tout cela, il ressemblera à un raison sec - ou n'importe quel autre fruit séché. Le temps passait lentement, c'était comme le retourne du soleil après la violente tempête. Un soleil radieux. C'était drôle comme entraînement : Relaxer. Il ferma les yeux pour faire le vide. Comme s'il méditait, mais il ne faisait que relaxer pour soulager ses nombreuse ecchymoses bleu-violet.

Ses journées devinrent routines, de plus que les dîner et les souper. Son retour à la caverne. Maintenant Yukimichi pouvait sce mouvoir librement. Dans sa caverne là où il dormait, il fait des nombreuses pompes. A l'aide de ses main, il se soulevait mutuellement pour entraîner ses biceps et ses épaules découpé et musclé. Des redressement assis. Il se soulevait à les des ses abdominaux qui ceux ci était aussi découpé. Rien à'échappait à son entrainement le soir venu, même pas ses poing, il entraînait chaque parti de son corps ainsi de son cardio. Il sortait en douce alors que le phénix était assoupie. Cela entraînait aussi ses jambes. Il frappait sur les parois du la caverne d'une force brutale laissant des trous à l'impact. Ce fut le même entraînement jour après jour.



TwelfthDay


Si je ne t'ai pas protégé étant plus petit, sache que je suis désolé. Je m'en veux. Mon coeur brûle, mon âme ardente, la lumière est la source de mon pouvoir. Les ténèbres sont la source de mon désarroi, mais guère face à la terrible perte de mon prédécesseur.

Tôt le matin, maintenant la suite de l'entraînement. 6 jour ont passés depuis les jours où il devait se baigner dans cette etrange étang de lave. Ce fut long, mais ses courbatures étaient maintenant presque tout parti. Ses muscles toujours indolori  par ses entraînement du soir. Il était maintenant au côté de l'oiseau qui faisait une et demi sa grandeur si ce n'était pas plus. Ils regardaient l'immense lac de magma. Les bulles éclataient. Un bruit sourd. Yukimichi au regard déterminé. Il devait faire cela! Marcher sur la lave. Il posa son pied nue devant lui, mais l'oiseau le stoppa avec son elle. Ce n'était pas l'heure, pas encore. Yukimichi se demandait bien pourquoi. À ce moment, l'oiseau frappa le sol, il trembla, un plaque tombait maintenant du plafond pour finir sa chute dans le lac de magma. Quelques éclaboussures de lave furent éjectés à l'impact. Quel synchronisme! Ou c'était l'oiseau qui l'avait fait tomber avec ses serres acéré. Ses yeux se tournèrent  vers Yukimichi et il lui dit :

- Voilà ta deuxième étape, élève. Cette plaque qui flotte au gré du courant de magma. Il fait chaud, cette plaque fera le tour cheminé, c'est comme ça que je l'appelle, sans arrêt. Chaque matin tu devras entraîner ta mobilité pour sauter dessus pour t'y asseoir et méditer toute la journée.

- Un peut comme dans le bassin, mais avec le vrai magma ?


- Oui, disciple. Tu méditeras et un jour, tu entendera l'appel écarlate, l'appel de la lave, de la déesse des flammes, de mère nature.

L'appelle de la nature, ben oui! C'est ça. Tout était claire dans la tête de Yukimichi! En faite non. Il ne comprenait rien. Cette entraînement, à par avoir eu des coup de bâton il en avait rien retirer de convaincant. Le seul entraînement qui avait peut-être porter ses fruits était l'entraînement physique qui avait commencé après ses entraînement du soir après la deuxième journée, donc la troisième, mais bon, il ne voulait pas trop causé problème avec l'oiseau de feu. Il fixait maintenant la plaque qui flottait. Il devait bien calculer son saut, sinon... Il avala le restant de salive qu'il avait dans la bouche. Il recula d'un pas puis ensuite sauter vivement. Dans son saut, Yukimichi parvint à atterrir sur la dalle de pierre, cette dernière était à peine aussi grande que lui en question de largeur. Il regardait au alentour jusqu'à qu'il croisa le regard du Phénix qui lui, lui faisait signe de s'asseoir pour méditer. Ce qu'il fit pas la suite.

Son esprit était vide, il ne pensait à rien d'autre qu'à la nature et sa grande puissance.
Il était assis en indien, les mains joint. Le temps allait paraître long, mais il ne le sera d'autant plus. Le bassin n'était que pour s'habituer à la source d'énergie sylvestre. Il devait ressentir chaque petit mouvement de chaque petite vague, chaque petite bulles qui éclatait. Même s'il était les pied nue, sans chandail et sa veste de Juunin, vêtu d'un simple pantalon, il suait, il ne pouvait guère le cacher. La plaque faisait le tour du lac de magma. Yukimichi ne devait pas céder à la panique ni à la nervosité, il devait avoir confiance en ses capacités.

Les heures passèrent, cela semblait durer une éternité. Combien de tour avait-il fait ? 30 ? Le phénix ne devait pas l'interrompre. Il ne mangerait qu'aux soir venu. Il se contentait de roupier et de le surveiller à son réveil. Lui qui pouvait manger faisait très attention pour que Yukimichi ne puisse entendre, mais il savait que quand l'esprit  humain était vide, alors les sens étaient plus aiguisé. Au sommet de sa colline de Quartz qui changeait de couleur, il pouvait apercevoir son disciple. Du côté de Yukimichi, il ne se passait rien, il semblait juste perdre son temps. Il sentait à peine l'énergie naturelle à comparer des jours où il baignait dans le bassin. La plaque faisait un tour de plus du lac de magma.
Le phénix plissait ses yeux en se disant dans sa tête:
« Cet jeune homme a une détermination hors du commun, Il me fait penser à vous autre fois... Pas vrai ? Yokuchô. »


Twentieth Day



Je n'aurai jamais pensé qu'un jour, Je serais le coeur d'un pays entier... Non, En fait, Je n'aurais jamais pensé être cette ange gardien qui devrait protéger tout ces coeurs, les enfants, les femmes, et mes élèves. Vous savez ? Je ne suis pas né d'hier, et chaque jour de plus me rapproche de mon objectif principal : Voir grandir la prochaine génération. Je remercie dieux tout les jours, je remercie mon maître.
        - Yukimichi Yammi


Ses ecchymoses étant complètement disparu, Ses entraînement du soir lui permettant d'augmenter son endurance, Yukimichi était encore sur la plaque en train de méditer encore et encore. Il sentait plus l'énergie sylvestre que les huit jours précédents. Il ne mangeait seulement qu'au soir, donc il mangeait beaucoup le matin avant d'aller méditer. Comme il ne bougeait guère, son estomac restait plein jusqu'à 3h pm. La cheminé au centre du volcan, dans son cratère. Il ressemblait à un petit volcan lui aussi. Il évacuait de la fumée noir et épaisse, aussi toxique. Heureusement, cette fumée maintait bien au dans le cratère du volcan pour en sortir recouvrer sa liberté. Un plaque tournait, tournait, comme en orbite, comme la terre autour du soleil. Il semblait même dormir. Il meditait d'autant plus que son coeur enflammer semblait même être apaisé. Il battait moins vite que la normal. Les heures passèrent, le dîner terminer, mais Yukimichi ne pouvait rien manger. Il n'avait pas faim de toute façon. Il était trop occuper pour pouvoir manger. Le phénix le surveillait depuis le premier jour ainsi jusqu'au soir.

Le soir venu, Yukimichi ouvrit les yeux, voyant qu'il était à l'autre bout du lac de magma, donc il dût attendre de s'approcher de la rive pour aller à la caverne. Cela prit environ quelque minutes, mais après, il parvint à débarquer, laissant la chaloupe de fortune laisser à elle même. Elle continuait son odyssée alors que Yukimichi entrait dans la grotte. C'était l'heure de l'autre phase de son entrainement : le physique. Ses biceps, ses pectoraux, ses abdominaux, ses épaules. Il devait monter son endurance. Ce qu'il fit immédiatement. Après une heure, il avait réussi à faire 500 pompes et 500 redressement assis. C'était presque le double qu'il faisait maintenant depuis le commencement de cette entraînement. Avant son entraînement, c'était 300, mais il ne savait pas si c'était l'influence du Senjutsu qui commençait à linfluencer ou même que sa force physique et sa détermination avait augmentée. Il était satisfait, enfin, il le croyait.



Thirty-fifth Day


Hier je me suis dis une chose... et si je n'aurais jamais eu mes élèves, qu'est ce que je serais devenu ? Parfois je pense à Dattero, bien sûr il me fait peur. Mais quand je le regarde dans les yeux. Je ne vois pas un Uchiha, ni un Bijuu. Non! Je vois un coeur enflammer qui ne veut que devenir plus fort. Et Inuko, Chouette ce petit Nara, Je suis fière de lui. Il pense toujours avant d'agir tel un véritable Ninja. Il serait bien le prochain que j'amènerais à un entraînement intensif pendant quelque mois. Akiza... Il n'y a pas grand chose à dire sur elle. Elle est mignonne, mais aussi, ses colères sont dévastatrices, mais elle aussi, comme mes deux autre élèves... Elle a un coeur de feu.

À la sortie de la grotte. Yukimichi sorti avec un regard déterminé. Sa musculature semblait avoir gagner en largeur, environ 20%. Son entraîneur intensif l'avait fait gagner en puissance d'une force incroyable! Il guaitait la plaque qui flottait. Il ne comptait pas,  Il ne réfléchissait pas. Ses yeux, ses sourcils froncés. Un grand bond, sans élan. Yukimichi avait fait cela sur place pour atterir sur la plaque. Un très beau saut se disait le phénix. Il rajoutait qu'il y était proche. Ce n'était qu'une question de jour. Yukimichi était maintenant et encore une autre fois de plus assis à attendre. Il le sentait plus que jamais. Il sentait l'appelle de la nature, il entendait le vide, le silence, mais aussi un murmure au loin. C'était comme un petit chant annodible. Assis en indien les mains joint. Il restait concentré. Il le devait. Ça paraissait long et ardue comme tâche, mais aussi une épreuve de réflexion et de détermination.

Après quelque heures, après le dîner. Environ 2h de l'après midi. La plaque qui était toujours en orbite autour de la cheminé volcanique qui évacuait ses nuages toxique et noir. Yukimichi était toujours assis, bien sûr, le torse nue, les pieds en indien, les mains joint. Ses cheveux rouge pourpre avaient pousser d'environs 1 centimètre et demi. Cela faisait déjà un mois qu'il ne voyait personne, mais il faisait cela pour une bonne cause, protéger. Il tournait encore sous le même courant. Il se sentait partir comme dans un rêve. Le moment ou l'ont sombre dans un sommeil profond là où nous rejoignons tous nos rêves. Des rêve qui pouvait sembler si réel. Mais aussi, il se laissant aussi emporter par la musique que faisait les bulles qui éclataient, la musique du magma en fusion. Le phénix toujours à son perchoir à l'observer comme un gardiens. Son perchoir en Quartz qui changeait de couleur comme bon lui semblait. Ses serres ne semblaient même pas l'effleurer une seconde. C'était comme invincible comme cristaux, pourtant géant cette oiseaux. Yukimichi ayant toujours les yeux fermer, elle se laissait toujours porter, il devait devait avoir fait au moins une vingtaine de tour. Il se voyait tout jeune, avec son maître, ses longue journée d'entraînement, tout son cheminement se défilait dans son esprit comme dans un film ou plutôt, comme s'il était en train de mourir, mais il ne passait à rien pourtant et il n'était pas mourant. Il était juste - comme dans une sorte de transe ou peut-être même perdu astralement. Il n'entendait plus rien d'autre que les cris des coups qu'il envoyait à son maître qui lui bloquait et ripostait, et cela continuait un moment. Il se voyait refaire son parcourt entier, ses anniversaire, ses joies, ses peines. Yukimichi n'était plus de se monde. Tout les petites missions qu'il faisait. Il tournait encore et encore sans être étourdit. Elle pouvait sentir, même s'il n'était plus ou moins présent dans le monde matériel, l'énergie, un énergie à fine particule. Une énergie mystique. Il se voyait encore s'entraîner avec les moines du feu, son maître. Il ne voyait maîtriser l'art du feu étant enfant et Yôton était adolescent. Son admission au rang de Chhunin ensuite d'Anbu. plop, plop. Les bulles de lave éclataient les uns après les autres. Les yeux fermer, toujours l'esprit vide. Yukimichi se laissant imprégner par cette énergie. Toujours encore de tourner, le phénix l'observait, il le sentait, cette énergie. Ses yeux fixait l'homme tourner en rond comme une planète. Chaque éclat de quartz était des moines ayant échouer, mais Yukimichi n'avait pas échoué, au contraire, il avait réussi. Yukimichi le sentait venir de plus en plus, tout semblait noir. Noir, mais sans ténèbres, une obscurité apaisante, relaxante comme une nuit de sommeil. Il sentait ce chakra vert, il s'approchait, s'approchait encore plus. Était-ce finalement le moment ? Avait-il réussi. Le vide astral dans son esprit, tout sa vie devant ses yeux. L'énergie sylvestre s'approcha, il flottait, s'approchait, il tournait s'approcha d'avantage...d'avantage... Yukimichi ouvra les yeux!


Le phénix plissa les yeux. Une immense vague de lave approchait de Yukimichi ses yeux fixait cette vague qui l'approchait rapidement. Il ne faisait pas un seul mouvement, il attendait. Comme une mort inéluctable, il attendait comme s'il il attendait que la faucheuse lui tranche la gorge à l'aide de sa faux aiguisé. La vague faisait un bruit un sourd. La plaque bougeait avec la vague. La vague de lave tomba sur englouti Yukimichi dans son torrent. La plaque coula, fut submerger dans son lame de fond. Plop,plop. Le phénix fixait le lieux où le Juunin fut enterrer dans le magma. Il voulait agir, mais en même temps non. Avait-il réussi ? Ou échoué. Quand tout semblait perdu, après environs une minute et demi. Un mouvement ressemblant à une flèche sorti du magma pour atterrir plus loin. Pied nue, torse nue... Yukimichi regardait sa main. De la lave dégouttait de son corps, des flasque visqueuse de lave aussi tombait faisant *splash* Ses Iris était tout petit, il était stupéfait voyant qu'il n'avait aucune brûlure nie rien, indemne. Il avait de la lave entre les doigts et il ne ressentait pas la chaleur, plus aucune chaleur. Son autre main longea ses cuisses. Ses cheveux un peu plus long que le début de son entraînement.Le phénix voyait bien qu'il avait réussi. Il voyait enfin le dur labeur qui avait rapporter finalement ses fruits. Le phénix aussi était stupéfait. Yukimichi n'avait pas vraiment de gros changement physique radical. Les pupilles de Yukimichi, ses iris, était de couleur Jaune qui changeait de couleur en orange, rouge pour finalement finir en rose pour recommence à jaune et ainsi de suite. Ses paupières étaient rouge et dépassait faisait des motif triangulaire. Les cils de Yukimichi brillait, et cela, était la première fois que le phénix voyait une telle chose, c'est cils était fait de quartz fin de couleur jaune. Il avait aussi des marques comme des tatouages de couleur jaune sur ses épaules, son torse et le long de ses biceps et bras. Yukimichi cligna longuement ses yeux, ses cils brillait et les rouvrit déposant ses iris orangé-rouge, sur le phénix avec un sourire neutre. Le phénix remarqua aussi qu'il avait des cristaux de couleur jaune dans ses cheveux, des citrines. Yukimichi ne bougea pas fixant l'oiseau qui lui aussi le regardait dans les yeux profondément *plop plop*.

- Qu'est-ce que... c'est que ce mode ? Normalement, Il y a des transformation physique, tel que des griffe acéré ou des yeux noir...mais toi, tu n'as rien de tout ça! Tu possède des citrines dans tes cheveux et en guise de cils.

Yukimichi ne parlait guère. Il était tout tentait de contenir son nouveau pouvoir.


Thirty-sixth Day

Hier je me suis vu entrain de mourir, j'ai tomber, couler et je ne voyait plus rien. Je savais que cette force était en moi, grandissante. Je ne voyait qu'une issue possible. Foncer!

Le lendemain, le phénix demandait à Yukimichi de se s'asseoir pour qu'il puisse en juger de lui même. Peut-être que le mode n'était pas complet et que c'était du restant de cristaux qu'il avait dans les cheveux. Mais les marque et ses iris... Il n'avait aucune brûlure... aucune... Yukimichi était assit sous la surveillance de l'oiseau incandescent. Yukimichi se concentrait intensément, comme la veille. Elle sentait encore ses force l'envahir et cette obscurité relaxante. Le chakra s'approchait pour finalement l'atteindre, le chakra de la nature, le Senjutsu. Ses yeux s'ouvrit, ses iris étant comme le quartz du nid de l'oiseau. Il changeait de la même couleur jaune-orange-rouge jusqu'à rose pour recommencer en boucle. Ses cils en citrine fin aussi dans les cheveux. Il semblait pousser! Les marque rouge à ses paupière faisant des forme triangulaire par la suite et ainsi des marque jaune sur ses biceps, bras, épaules et son torse. Le phénix recula d'une pas. Yukimichi lui souriait d'un sourire radieux, chaleureux. « Cet à mon tour de dévoiler ma véritable forme » «Hein?». Yukimichi fut surpris par cette révélation. Sa véritable forme ? Qu'est-ce que cela peut bien être ? Yukimichi commençait à être de plus en plus confus. Il n'avait pas eu le temps de dire un seul mot qu'un vague de flamme incroyablement chaude jaillissait de l'oiseau. Des flamme jaillissait de partout et dans toute les direction. Les Cheveux de Yukimichi battait dans le vent ou presque, plutôt dans le souffle de feu. Ses iris qui changeait de couleur sans arrêt devint plus petit voyant une silhouette. Mais qu'est-ce que cela pouvait bien être ? C'était incompréhensible. Les flamme
soufflait toujours et Yukimichi pouvait apercevoir des cheveux, des long cheveux.

Sorti des flammes, Yukimichi décernait une ravissante jeune femme qui cheveux rouge et vêtu d'une robe rouge aussi. Elle avait elle aussi des cristaux dans les cheveux et en guise de cils. Mince et assez mignonne. Elle possédait aussi ravissant collier en quartz de même couleur que le sol de son nid et des iris de Yukimichi. Yukimichi dans son mode Senin ne comprenait rien. Et cette grosse voix, il s'attendait au moins à un homme, mais pas une femme, surtout aussi mignonne. Cette dernière s'avancait vers Yukimichi qui lui était assis, mais reculait l'air méfiant. Elle s'arrêta près de lui et elle se pencha vers le Juunin qui avait les cheveux un peu plus long et terriblement surpris. Sa petit main se dirigeait vers lui et d'une douce voix elle dit :


- Voilà ma véritable forme, c'est moi Hiku.

C'était Hiku !? Le phénix de compagnie de Yukimichi !? Il ne comprenait rien. Toujours assis les mains posé sur le sol. Il était très surpris de cette révélation. C'était pas un phénix, mais une phénix. Une heures plus tard... Hiku, sous sa forme humaine, et Yukimichi étaient maintenant assis sur le sommet de la cheminée volcanique au centre du cratère. En levant les yeux, il voyait le ciel haut, comme dans un tunnel sombre.  La fumée noir de la cheminée derrière eux. Leurs pieds se balançait dans le vide. Yukimichi toujours dans son mode avec ses marques tournait les yeux vers Hiku. Avec un voix confuse, il décida de briser la glace avec son interrogatoire.


- Qu'est ce que cela veut dire ?

- J'ai eu si peur, Yuki. Je vais t'expliquer. Oui tu as trouver mon oeuf , un peu comme Dattero au donjon de l'ancien temple du feu. Tu n'avais pas qu'alors six ans environs. Mais aussi, c'est moi qui tappelait. J'étais destiné à toi Yuki. Tu le sentais pas ? force mystérieuse qui te guidait ?

- Hum...

- Chaque moines à son phénix prédestiné tu sais ? Faut juste sentir sa force, certain ne la sentent jamais et le phénix fini par mourir.

- D'autre gens ont-ils parvenu à ce Senjutsu ?

- Oui, trois autres, xxxxxxxx, tu es le quatrième, mais...


- Mais ?

- Mais personne n'avait eux ce stade. Les citrines dans cheveux et les cils, de tel yeux. Normalement, tes prédécesseurs avait des caractéristiques d'oiseaux...
Serres, yeux noir.


Yukimichi levait la tête ainsi que ses iris, comme s'il voulait voir ses cils et ses cheveux. Il mit sa main sur ses cheveux. Effectivement, il pouvait sentir ses minéraux dans ses cheveux. Il voyait bien que sa transformation était plus complexe que de simple marque.


- Tu es le premier qui a un mode qui me ressemble autant, qui nous ressemble, dans notre forme humaine.

Yukimichi semblait mieux comprendre. Alors le phénix qui avait affronté avec Dattero était l'un d'eux. Il était plus grand, mais quand on y pense, c'est le corps du Shinobi influencé par le senjutsu qui détermine son mode et son allure, pas la créature ainsi que sa puissance. Yukimichi regardait ensuite la jeune femme phénix, qui oui elle avait avait presque de même trait que Yukimichi en Senin. Cette dernière s'exclama joyeusement en se levant et croisa le regard de Yukimichi en souriant :


- Bon! C'est l'heure de la troisième épreuve.


- Hein ? Troisième épreuve ?

37th Day

Hier j'ai perdu quelque chose. J'ai perdu quelque chose de très précieux. J'ai perdu une partie de mon humanité. Je suis maintenant une sorte de "Phénix", mais comme les phénix. Mon humanité et mon courage renaîtront de ses cendres pour forte que jamais!

- Les Katas des phénix, hier tu t'es fais massacrer, et aujourd'hui encore.

- Ksst! Merde!

Dit il en frappant de toute ses force contre le sol, fissurant le plancher volcanique en forme de branche d'arbre. Le Katas des Phénix. Hiku repoussait Yukimichi comme s'il n'était qu'une enfant sans défense. Elle ne le touchait même pas, de plus que ses poings étant enflammer. Comment ? Yukimichi avait beau changer comment faire, il n'y arrivait pas. Il serrait les poings de frustration. Il levait la tête vers Hiku en grimçant. Il devait, oui, mais comment ? il devait faire ses preuves, il n'avait pas le choix, il devait! Il se releva, torse nu, pied nu. Regard déterminer. Yukimichi se rua vers Hiku le poing lever. Hiku esquiva, lui donnant un coup de genoux au ventre. Yukimichi se pencha vers l'avant crachant quelque goutte de sang. Le sang rouge écarlate dégouttait au sol, tâchant ce dernier. Le genoux de la fille mi humaine mi phénix bien enfoncer dans le ventre de Yukimichi. Puis il fut propulser lâchant une onde de choc chaude de couleur rouge. Le Juunin s'écrasa plus loin, au sol. Au début de son entraînement, Yukimichi avait plusieurs ecchymoses, mais là, il avait bien plus. Il avait plusieurs éraflure, coupures et bien sur, ecchymoses. Il mit ses mains au sol pour tenter de se relever aisément. Il fut capable, mais avec difficulté. Les coups d'Hiku était vraiment puissant! Comment pouvait t'il rivalisé avec cela. Même s'elle avait parler de Katas, il ne savait se que c'était... Il se rua encore une fois, Hiku soupirait. Le poing levé, Yukimichi fonçait sur Hiku. Cette dernière prit le bras de Yukimichi l'amena à son dos (comme les policier). Elle lui fit un croche pied. Yukimichi tomba au sol. Il se demandait sérieusement comment Hiku pouvait avoir de tel réflexe. Comme Hiku était beaucoup plus petite que lui, il parvint à se retourner et lui asséna un coup de poing, mais Hiku attrapa son poing avec sa main. Yukimichi fut terriblement surprit. La femme mi phénix serrait le poing de Yukimichi qui ce dernier commençait à grogner de douleur. Elle se leva levant Yukimichi comme de rien et la lança plus loin. Yukimichi s'écrasa dans un mur dans un nuage de poussière.
Yukimichi était étendu au sol, le regard vide. Les mains étendu de chaque côté. Les yeux retrouvèrent leurs couleurs et continua à cligner des yeux. Yukimichi se leva. Il tenait son bras qui le faisait maintenant souffrir. Hiku le contrait en une fraction de seconde et le Ninjutsu et Genjutsu était aussi interdit. « Merde » se dit-il. Il avançait de quelque pas pour ensuite retomber au sol face à la femme mi phénix. Pas de Ninjutssu, pas de Genjuutsu, seulement du Taijutsu, mais elle peut le contrer sans bouger d'un pas ni broncher. Il bloque même ses coups de poings malgré leurs différence de taille. C'était choquant à avouer, mais Yukimichi ne maîtrisait pas encore son nouveau pouvoir. Il devait trouver un moyen, un moyen pour utiliser cette force caché. Il re-fonça encore une fois vers Hikue, se fut comme les autre fois. Yukimichi se releva encore une fois aussi blessé comme jamais. Il avait faim, il était fatigué, en plus, il était seulement treize heures et il était déjà à bout de force. C'est sûr que passer la matinée à se faire taper dessus, c'est épuisant hein? Yukimichi peinait à tenir debout. Hiku réclamait la pose.

Yukimichi prit une bouchée de roc. Depuis qu'il avait le mode senin, il avait remarquer que le roc était plus facile à digérer. De bonne force mériter. Yukimichi était assis à côté de Hiku qui elle aussi mangeait à la bonne panse. Cela faisait maintenant 37 jours qu'il était une cave dans le temple du feu. Cette salle qui avait une atmosphère plus lourd et mystique. Yukimichi ayant terminer son repas ( de minéraux) Il décida de se lever. Hiku le suivait des yeux. Yukimichi avait toujours été si déterminer. Cela l'attristait de voir qu'il n'avait rien dit pendant de repas, lui qu'il était si sociable et bavard en temps normal.

Les heures avançaientt, Yukimichi se faisait tout de même clouer au sol sans relâche. Yukimichi se relevait toujours. Hiku trouvait qu'il avait un peu de progrès, mais pas assez pour terminer l'entraînement. Yukimichi avait commencer à apprendre quelque petit réflexe, mais recevait toujours des coups à la figure. Ils s'échangeait des coups de poings et pieds. Hiku bloquait et Yukimichi aussi avait gagné en rapidité, mais il avait pas réussi à frapper Hiku encore. L'un des coups fit propulser Yukimichi au loin encore une fois dans un mur. Le Juunin toussait, étouffer par la poussière qui était évacuer du trou du mur. Il avait le front en sang, tellement qu'il devait avoir une œil de fermé. Péniblement, Yukimichi se releva. Même s'il était en sang, son regard ne bronchait pas, il était déterminer à en finir! Il se rua encore une fois. Hiku se mit en défense. Yukimichi frappa, la jeune femme esquiva en ripostant, Le Junnin fit de même et donna un coup de pied. La femme mi phénix attrapa la jambe de l'homme au cheveux pourpre, mais Yukimichi ne se laissait pas faire. Il sauta pour tenter de lui envoyer sont pied au menton, mais Hiku le relâcha juste avant. Après le salto-arrière de Yukimichi, il retomba sur ses jambes. Avec un bond vers l'avant, l'homme ensanglanté leva son poing pour tenter de frapper la gente demoiselle. Elle l'attrapa par le poignet, lui donna un coup de paume au menton, au abdominaux, coup de coude à la joue et un coup de pied sauté ( en 360°) Yukimichi s'avait baissé à temps. Son regard croisa celui d'Hiku puis il donna un coup de poing. Enfin! c'était le moment qu'il attendait. Elle ne pouvait pas esquiver, c'était presque impossible. Il asséna un coup de poing au ventre d'Hiku. Il avait enfin réussi à la touché, mais le résulta n'était pas aussi escompté qu'il ne le souhaitait. Contrairement à lui, Hiku eut seulement le souffle couper.


43th Day

J'ai atteint mon but, enfin, je crois, j'ai toujours voulu avoir un pouvoir capable de surmonter tout les épreuves. Protéger les autres, c'est ça ma raison de vivre. Mais aussi, je veux être protéger par mes propres valeurs.

Cela faisait presque une semaine que Yukimichi s'entraînait au Katas des phénix. Chaque coup échangé était maintenant bloquer et riposter. Yukimichi avait pratiquement réussi. Il maîtrisait cette art. Ses coups de poing était plus dévastateur. Un coup pouvait suffire pour faire tomber une dizaine de bandit, même s'il le manquait. De plus, de coups de poing pouvait brûler la personne touché. Yukimichi donna un coup de poing, Hiku bloqua et riposta, Yukimichi fit de même. Cela durait quelque minute. L'entraînement était basé sur cela, frapper/bloquer. À chaque coups stopper, une onde de choc jaillissait du poing. Hiku asséna un coup de poing à Yukimichi, qui lui attrapa son poing et la leva haut dans les airs pour la lancer plus loin, elle se releva. Yukimichi attrapa son poing et donna un coup de paume au menton d'Hiku, comme elle l'avait fait à plusieurs reprise. La jeune femme donna un coup de genoux à ventre de Yukimichi, mais lui lâcha la main de la jeune fille pour reculer et esquiver le coup de justesse. L'homme au cheveux pourpre continua son combat avec Hiku. Pendant encore des heures et des heures, ils continuèrent le combat sans relâche, déterminé. Des ondes rouge, Chaque coups de poing aussi puissant les uns des autres. Hiku souriait, Yukimichi aussi. Tout cela dura encore quelque heures jusqu'à l'heure du dîner. Après quelque bouchée de roc, les combat fit rage à nouveau. Yukimichi asséna un coup de poing qui fut bloquer. Yukimichi frappa le vide, Hiku esquiva en bougeant sa tête sur le côté, un onde de choc frappa sa joue. Son regard surprit fixait celui de Yukimichi. Elle voyait clairement ses iris multicolore, ses iris qui passait du jaune à rouge après rose pour redevenir jaune et ainsi de suite.

Son poème terminé. Yukimichi ferma son livre en fermant les yeux, il était debout sur la plaque qui flottait sur le magma en fusion. Elle était stable, il ne tournait pas. Yukimichi repensa à tout son entraînement durant ces 6 semaine d'entraînement intensif avec Hiku. Il y avait eu des moment plus difficile, mais sa détermination avait porté ses fruits. Sa musculature avait augmenté, ses cheveux avait poussé. Ses cils de citrine ainsi que dans ses cheveux. Les masques rouge sur ses paupières finissant en forme triangulaire. Des marque jaunes sur ses épaules et son torse. Son livre dans sa main droite.


Je vois la flamme de la vie tel une bougie. Jolie, mais fragile, un souffle peut peut la faire évanouir. Il ne faut pas fuir les défi. Nous devons les affronter. Nous devons avancer. La flamme de mon cœur sera comme un mur protecteur. Mon devoir est de protéger un village entier. Je serais le dernier obstacle au quel ils seront destiné.

Épilogue


Yukimichi était à la tombe de Minakoi, le 8ème Hokage. Kazuhiko était non-loin, sont remplaçant. Il possédait des fleur dans ses mains, mais avant, il pria dieux. Minakoi, si Yukimichi avait été plus fort, il n'aurait pas été tuer de la sorte. L'homme au cheveux pourpre ne passait aucune journée sans penser à la tournure des choses ce jour là. Il se culpabilisait gravement. Des larmes froide coulait le long de ses joues. Il déposa les fleurs sur le sol, devant sa tombe en récita 1000 pardon pour qu,il le pardonne. Il ajoutait qu'il était maintenant plus fort maintenant et qu'il allait certes porter ce fardeau sur ses épaules, mais aussi protéger Konoha au péril de sa vie. Il se releva en essayant ses larmes froide sur ses joues, se retourna pour quitter le cimetière.


- Je suis devenu plus fort, Minakoi-sama. Je protégerais le village en votre nom. Je le promet!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Méga Admin

avatar
I am
Niv. : 47
Rang : Chuunin


Feuille de personnage
 :
800/800  (800/800)
 :
5050/5050  (5050/5050)
 :
730/2500  (730/2500)

MessageSujet: Re: *L'éveil du Phénix Doré*   Lun 29 Fév - 17:27

validé, tu es maintenant Hokage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
*L'éveil du Phénix Doré*
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le réveil du chat
» Nuage doré
» Honor's Veil : les phoenix !
» La retraite dorée de CHIRAC
» Le réveil [Boule Epineuse]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre des Shinobi :: Rôle Play :: Pays du feu :: Le temple du feu :: Terrain d'entrainement des moines-